< Retour à la catégorie "Conseils !"

Conseils – Se remettre du 14 Juillet

12 juil 2019 |
Conseils

Vous avez prévu de faire la fête comme jamais ce 14 Juillet ? On ne vous juge pas, nous aussi ! (hips !) On vous rappelle tout de même que l’alcool notamment est dangereux pour la santé et à consommer avec modération, pour votre bien et celui de votre entourage. Si vous avez fait l’impasse sur ce conseil et dansé jusqu’au bout de la nuit, quelques recommandations pour se remettre du 14 Juillet et attaquer en forme, dès le lendemain !.

France - Conseils - Se remettre du 14 Juillet

 

Se remettre du 14 Juillet : Prévoir vos 400 coups

Trois ou quatre verres de trop, vous rentrez titubant à trois, quatre, ou cinq heures du matin, entouré ou pas (vous ne savez pas bien) par un ou deux ou trois amis et rencontres d’un soir. La fête s’est bien passée, vous avez tout donné, et vous êtes encore tout guilleret, une chanson grivoise de Patrick Sébastien coule de votre bouche pâteuse… et dans deux heures : boulot ! Le réveil va être brutal et sans pitié. Vous risquez de souffrir le martyre toute la journée : migraine, nausées, mal de gorge, tremblements, fatigue extrême, confusion… Autant dire une productivité zéro, une mauvaise image, potentiellement une odeur d’égouts et beaucoup, beaucoup de regrets !

Pour éviter ce scénario catastrophe, si vous comptez faire les fous à la Fête Nationale, il vaut mieux se préparer un peu. Quelques exemples simples : si vous avez la chance d’être en vacances, prévoyez de faire la grasse matinée le lendemain. Autrement, quitte à prendre un jour de voyage en moins pendant l’année, posez votre 15 Juillet ! Ça ne sera pas de trop ! Si vous pouviez également vous limiter sur les verres lors de votre fabuleuse soirée, ça vous éviterait pas mal de soucis. Dans tous les cas, emportez une grande bouteille d’eau et buvez abondamment pour rester bien hydratés tout du long – et on parle bien d’eau ! De même, essayez de manger avant de commencer à boire, pour ralentir le passage de l’alcool dans le sang.

 

Buvons à en vomir, ouiii ! - Conseils - Se remettre du 14 Juillet

 

Se remettre du 14 Juillet : Survivre

Vous avez fait les fou-fous, il faut assumer ! Le lendemain, tant que dure votre gueule de bois, il va falloir être forts. Pour vous faciliter la vie, pensez cocooning ! Après la grasse matinée, isolez-vous à la maison dans votre coin confort favori, emmitouflé dans un bon plaid, au calme. Continuez à vous hydrater très fortement à l’eau, tout du long. Et surtout, éloignez-vous des écrans ! Le niveau de concentration exigé par eux, le bruit et les rayons bleus qu’ils émettent ne feront que renforcer les effets de la gueule de bois ! Si vous vous ennuyez, préférez lire un livre ou faire des petites activités qui demandent peu d’énergie. Vous pouvez prendre une aspirine ou du paracétamol si vraiment vous avez une forte migraine, mais on le déconseille. Les interactions entre médicaments et alcool sont mauvaises et ont tendance à fatiguer le foie toujours plus ; les effets secondaires sont également plus intenses.

 

Ouloulou - Conseils - Se remettre du 14 Juillet

 

Se remettre du 14 Juillet : Rassembler ses forces

Il est important de se forcer à manger un peu, même si vous n’en avez pas du tout envie. Vous vous sentirez vite mieux après avoir avalé quelque chose. Et puis, l’appétit vient en mangeant, dit-on ! Attention toutefois à faire assez léger – votre estomac a bien souffert – et évitez les aliments trop acides, pour la même raison. Le trop gras, trop sucré, trop salé est à bannir !

En cas de flemmingite aiguë, nous sommes au 21ème siècle ! Commandez un petit quelque chose et faites-vous livrer directement à votre domicile. Une soupe ou un bouillon de légume, c’est idéal. Si, à l’inverse, vous avez un peu de courage, le sport aide bien ! Transpirer contribue à évacuer les toxines de l’organisme ; tant que vous n’y allez pas trop fort, compte tenu de votre état, une activité sportive est un bon remède.

 

Mister Gray 2040 - Conseils - Se remettre du 14 Juillet

 

Se remettre du 14 Juillet : Les remèdes de grand-mère

L’efficacité des solutions dites « détox » et des remèdes de grand-mère pour tout ce qui touche à l’alcool n’est pas scientifiquement prouvée… Mais pas réfutée non plus ! Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, on vous partage nos idées préférées.

  • La tasse de tisane au gingembre pour lutter contre la nausée ;
  • La tisane de lavande contre les maux de gorge ;
  • Un citron bio, dont le jus doit être avalé à jeun, pour purifier le système et éliminer les toxines ;
  • Le jus de tomate pour son apport en vitamine C (un puissant antioxydant) ;
  • L’eau de coco, contre la déshydratation, et pour renouveler vos réserves de potassium, de calcium, de sodium ou encore de magnésium, mises à mal par l’alcool.

 

Nice beard ! - Conseils - Se remettre du 14 Juillet

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main pour bien vous remettre, s’il-vous-plaît, faites attention à vous et aux autres ! Et si vous voulez prolonger encore la fête ou la reporter tranquillement chez vous, lisez donc notre article sur les feux d’artifice domestiques ! A très vite, dans votre magasin La Foir’Fouille ! Et bonne fête !

 

Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Si vous comptez prendre le volant, ne buvez pas.