< Retour à la catégorie "Conseils !"

Conseils – Comment bien réagir face à une piqûre de tique

8 juil 2019 |
Conseils

En été, on parle beaucoup des moustiques. A juste titre ! Il ne faut cependant pas oublier les autres insectes et parasites -comme les tiques- qui peuvent se révéler bien plus dangereux pour l’être humain ou pour nos compagnons à pattes. Si vous vous baladez régulièrement dans la nature ou que vous retrouvez sur vous ou vos proches des insectes bien plantés, ressemblant à de petites araignées, alors vous avez peut-être des tiques. On vous donne quelques conseils pour bien réagir face à une piqûre de tique !

Nounours - Conseils - Comment bien réagir face à une piqûre de tique

Bien réagir face à une piqûre de tique : Passer son corps au crible

Les tiques passent souvent inaperçues parce que, outre leur petite taille, elles injectent un anesthésiant au moment de la piqûre… une piqûre indolore, donc, mais dangereuse ! En cas de doute ou de retour d’une balade en nature, il est important d’inspecter le corps minutieusement, de la tête au pied (et plutôt deux fois qu’une). Notez que si vous trouvez une tique, rien ne dit qu’il n’y en a pas plusieurs ! Faites tout particulièrement attention au cuir chevelu, ainsi qu’aux zones plus humides : les aisselles, l’aine ou encore les plis des genoux. Si vous détectez une petite rougeur avec en son centre une pointe noire, vous avez très certainement une tique… Pas de panique !

 

Bien réagir face à une piqûre de tique : Une seule bonne façon de retirer le parasite

Il est important de retirer la tique aussi rapidement que possible après la piqûre, pour limiter le risque d’infection. Pour cela, munissez-vous d’un tire-tique (disponible dans toutes les pharmacies) ; il s’agit d’une pince spéciale, pensée spécialement pour ces parasites. Si vous n’avez pas possibilité d’utiliser cet instrument particulier, une pince à épiler peut faire l’affaire.

Avec votre outil, attrapez la tique aussi près de la peau que possible. Faites tourner la pince sur elle-même deux ou trois fois – comme pour « dévisser » la tique puis, tirez d’un brusquement la pince vers le haut pour retirer la tique. En procédant de cette façon, le parasite devrait partir tout seul.

Attention : n’utilisez surtout pas d’alcool ou d’éther pour essayer d’endormir la tique. Cette technique de grand-mère est, pour une fois, contreproductive et dangereuse. En effet, endormir la tique contribue à la faire régurgiter et, donc, augmente la transmission de fluides infectieux, qui peuvent transmettre la maladie.

Tique - Conseils - Comment bien réagir face à une piqûre de tique

Bien réagir face à une piqûre de tique : Après le retrait

Vérifiez toujours, et plutôt deux fois qu’une, que vous avez bien retiré l’entièreté du parasite. Il est possible qu’il en reste une partie, notamment la tête, coincée sous la peau. Si c’est le cas, consultez sans tarder un médecin pour la faire enlever. De manière générale, en cas de doute, consultez.

Une fois la piqueuse partie, désinfectez soigneusement la plaie ainsi que vos outils. Utilisez d’abord de l’eau et du savon, avant de passer à un alcool ou à votre antiseptique habituel.

 

Bien réagir face à une piqûre de tique : Participer à la recherche

Si vous avez été victime d’une piqûre de tique, ne jetez pas la fautive ! Vous pouvez participer à la recherche médicale grâce au projet CiTIQUE sur la maladie de Lyme en déclarant votre cas sur l’application dédiée et en envoyant la coupable au Centre de Nancy de l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique). Prenez juste quelques précautions au moment de l’envoi : une tique peut très bien vous repiquer après son extraction, aussi on conseille de la coller sur un scotch. Pour plus de détails sur cette opération de santé nationale, on vous renvoie à cet excellent article du Figaro.

Chaton - Conseils - Comment bien réagir face à une piqûre de tique

Bien réagir face à une piqûre de tique : Surveiller la plaie

La tique est responsable de la transmission d’une bactérie très spéciale connue sous le nom de Borrelia, à l’origine de la tristement célèbre maladie de Lyme.

Il faut donc impérativement surveiller l’évolution de la plaie après la morsure. Une plaque rouge ou foncée qui apparaît dans les deux semaines qui suivent sont le signe d’une maladie débutante. Cette lésion, appelée érythème migrant, apparaît chez 90% des personnes piquées ! D’autres symptômes peuvent alerter dans les semaines voire les mois après la piqûre : une grande fatigue, de la fièvre, des troubles digestifs… Quels que soient vos troubles, consultez votre médecin.

La maladie de Lyme se traite aujourd’hui simplement et efficacement par antibiotique, sur prescription médicale. Vous éviterez ainsi les évolutions les plus dangereuses de la maladie comme les troubles neurologiques ou vasculaires.

Panneau - Conseils - Comment bien réagir face à une piqûre de tique

De mars à octobre, soit leur période de prolifération, la menace des tiques est sérieuse. Mais en respectant quelques consignes élémentaires, vous allez pouvoir rester zen ! Pour vos balades en forêt, pensez à bien vous couvrir la peau et à utiliser des répulsifs, puis à vous inspecter tout le corps en rentrant. La meilleure façon de se tranquilliser, c’est encore d’agir prudemment. Pour obtenir le même soulagement vis-à-vis des moustiques, lisez donc notre article lié ! A très bientôt, dans votre magasin La Foir’Fouille.